18/06/2010

CAS DE CONSCIENCE....

images

 

 

 

Si, conformément à l'église, la "pilule du lendemain" est déjà considérée comme un avortement, un nouveau doute se pose:

La masturbation peut-elle être vue comme un homicide prémédité ?

En outre, est ce que la fellation devient du cannibalisme ?

Et ainsi, peut-on considérer le coït interrompu comme abandon parental?

Que peut-on dire sur le préservatif ? Serait-ce un meurtre par asphyxie ?

Je reste perplexe. ! Quelqu'un pourrait-il m'aider ???

Je veux aller au ciel...........

Signé:...........Jean Peupue.

jemerenseignedn4

banniere flûte

23:57 Écrit par NEMESIS dans Histoires drôles | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : cas-de-conscience- |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.